Qu’est-ce que c’est?

Qu’est-ce que la psychopratique?

C’est tout simplement la pratique de la psychothérapie par un psychopraticien.

Il s’agit donc de traiter une souffrance d’ordre psychologique par le biais d’une relation avec une personne qui sache accompagner, sans juger, ni conseiller. Le simple fait d’exprimer ce qui pèse : les sentiments, les émotions, les douleurs… va permettre de se décharger d’une partie de cette souffrance.

Le psychopraticien, avec lequel se crée une relation de confiance, devient ainsi celui qui partage le fardeau, celui qui écoute, celui qui entend les questions du patient, l’aide à les reformuler et à exhumer les réponses qui se trouvent en lui-même.

La psychopratique est la trousse à outil qui facilitera la rencontre avec soi même. Elle va permettre de se connaître, de se comprendre, de s’accepter et d’être capable de savoir ce qui nous rend heureux.

Qui est le psychopraticien?

Le psychopraticien a des connaissances dans le domaine de la psychologie. Il a lui-même suivi une psychothérapie dont les effets rejaillissent dans sa capacité à accompagner le patient.  Il peut être un psychologue, un psycho-praticien ou tout autre professionnel ayant suivie une formation à la psychothérapie.

Le psychopraticien est plus qu’un simple confident, c’est un professionnel formé à l’écoute active. C’est-à-dire qu’il est capable de mettre des mots sur des sentiments et émotions, manifestés de façon explicite ou implicite, dans un climat d’empathie et de bienveillance. Contrairement au psychanalyste, le psychopraticien ne donne pas de directives, mais il pose des questions pertinentes auquel le patient n’aurait pas réfléchit spontanément.

Comment se déroule le premier entretien psycho-thérapeutique ?

Le premier entretien sera une rencontre entre le patient et le psychopraticien. Il s’agira de se rendre compte de l’existence ou non d’une affinité entre eux. C’est sur une telle affinité que pourra se construire la relation de confiance indispensable au bon déroulement de la thérapie.

Le patient pourra poser ses questions sur le déroulement de la thérapie, sur le psychopraticien, exprimer sa problématique, ses attentes, etc..

Suivant la nature de la souffrance du patient, le psychopraticien pourra éventuellement être amené à le rediriger vers un autre professionnel.